Un peu de couture pour homme

2
COMMENTS
Après le short de pyjama pour moi, voici la version pour l'homme de la maison.



Le patron est celui du caleçon du livre "casual wear homme", mais sans la braguette, réalisé en taille 46.
Il y a juste une petite erreur sur ce patron, c'est que la coupure du short est bien parallèle au bas de pantalon, mais du coup la longueur des jambes a 1cm de décalage de chaque côté. En fait j'avais eut le même problème avec mon short de pyjama à moi, mais je croyais avoir mal coupé. Comme quoi il faut que la ligne du bas soit légèrement en biais (mesurez la longueur des jambes !). Du coup j'ai du ré-égalisé et ça remonte un peu entre les jambes, c'est surtout visible de dos.


Il faudrait aussi que j'arrive à modifier le patron pour compenser la platitude des fesses de mon chéri...

Le tissu est toujours le même drap déjà utilisé pour la bouse d'école, j'ai cousu avec un fil beige car je voulais coudre avec un fil de coton (et c'est le seul que j'avais) pour une éventuelle teinture car je n'étais pas sûre que la couleur aille. Le fil polyester ne se teint pas.
Après réflexion, je ne suis pas sûre de le teindre, mais du coup, la couture est assez visible à la ceinture, surtout que j'ai fais le trou pour l'élastique sur le devant, alors il y a des raccords de couture juste devant, mais avec un t-shirt, ça ne se voit pas !


En piqué libre

7
COMMENTS
J'étais tombée il y a bien longtemps sur le blog de oh c'est kokie qui avait fait une jolie broderie en piqué libre et ça m'avait bien fait envie d'essayer cette technique ! Ben oui, une broderie machine sans investir dans une brodeuse à 2000€, c'est pas mal, non ?? Et surtout plus rapide qu'une broderie à la main... Après avoir fait quelques recherches sur le sujet, j'ai investi dans un pied à repriser, pour quelques euros ça me semble plus facile.

La blouse de peinture de ma fille était bien tristounette et comme je n'étais pas sûre qu'elle la porte, je me suis dit que c'était l'occasion de s'essayer au piqué libre. Et puis j'ai pensé au magazine "coudre c'est facile" où dans le hors-série enfants ils parlaient de s'inspirer des dessins d'enfants pour diverses créations. Vu l'effet un peu dessiné de la broderie, voilà l'association piqué libre + dessin de poupette + blouse de peinture qui me paraît tout à coup vraiment chouette, non ?

Alors je suis partie d'un dessin que ma grande avait fait il y a déjà un bout de temps, son sujet de prédilection était alors les chats : les chats avec un ballon, les chats avec une glace etc etc.


J'ai décalqué en supprimant le zigouigoui dans la main gauche du chat car je ne savais pas trop ce que c'était. J'ai aussi inversé le dessin. Et le ballon est plus gros car je dois dire que j'avais fait un premier essai en appliqué classique du ballon qui était raté (appliqué moche et mauvais choix de tissu) et donc j'ai dû en refaire un plus grand par-dessus pour cacher tous les trous d'aiguilles qui restaient après passage du découd-vite. Sinon j'ai essayé de respecter le dessin à la lettre. 

Et puis je vous ai fait un petit tuto en passant :

matériel :
  • votre machine à coudre avec une fonction pour supprimer les griffes d'entraînement (soit il y a une petite manette pour l'abaisser, comme sur la mienne :

soit vous devez visser une plaque lisse sur la plaque à aiguilles pour neutraliser les griffes d'entraînement. Ce genre d'accessoire est parfois en option sur les machines)
  • un pied repriseur (de mémoire ça coute dans les 5€), le mien est comme ça :
il y en a qui existent avec un ressort plutôt que le truc en plastique
  • un cadre (qu'on appelle aussi cercle ou tambour) de broderie pour tendre le tissu

J'utilise du fil normal, pas besoin de fil à broder. Commencez par enfiler votre fil et faites ressortir le fil de la canette comme d'habitude si ce n'est pas déjà fait. Réglez la machine sur le point droit, la longueur du point n'a aucune importance, ça ne sera pas pris en compte.

Installation :
  • d'abord il faut dessiner votre motif sur le tissu à broder. Moi j'ai décalqué le motif au crayon (utilisez un crayon gras style 2B OU 4B) et je l'ai reproduit en appliquant le côté crayon contre le tissu et j'ai gribouillé de l'autre côté de la feuille (comme pour les décalcomanies) pour transférer le tracé au crayon sur le tissu. Le dessin est alors à l'envers par rapport au départ (c'est ce que je voulais), mais si vous le voulez dans le bon sens, il suffit de le recopier une fois dans l'autre sens (de l'autre côté du papier, donc) et de regribouiller par dessus le premier décalque.
  • ensuite vous tendez le tissu sur le tambour. Alors attention, vous mettez le tambour à l'envers par rapport à quand on fait de la broderie à la main : là le tissu doit être dans le bas du cadre et non pas tendu sur le haut. Il faut donc mettre le cadre extérieur (celui avec la vis) en dessous du tissu et mettre le cadre intérieur par dessus. Vous coincez bien l'un dans l'autre en tendant le tissu au maximum et serrez bien la vis du tambour pour plus que ça bouge. Faites attention à ne pas positionner votre dessin trop près du bord du tambour car avec la grosseur du pied de biche il est plus difficile d'accéder aux bords. Si votre dessin est très grand, vous devrez redéfaire le tambour et changer de place le tissu.
  • Puis sur votre machine vous enlevez le pied de biche universel et le support de pied de biche avec la grosse vis sur le côté
  • Relevez le pied de biche (enfin, plutôt la barre à aiguilles puisqu'il n'y a plus de pied de biche) et positionnez le tissu qui reposera donc bien à plat sur la machine
  • là vous pouvez fixer le pied de biche repriseur de cette manière
donc comme vous le voyez, vous mettez le pied directement sur la barre à aiguilles, on n'utilise pas le petit support à pied de biche habituel (mince comme ça s'appelle ??)
et vous passez votre fil supérieur au milieu de l'anneau du pied.

Voilà, vous êtes prêtes à y aller ! Donc vous rabaissez votre pied de biche et là, vous vous dites : mais mince il tient rien du tout ce pied, il n'appuie pas du tout sur le tissu !! Ne vous inquiétez pas c'est normal !! c'est parce que votre aiguille est en position haute et donc ça vous laisse la liberté de bouger le tambour pour broder là où vous voulez exactement. Et dès que l'aiguille s'abaisse, miracle, le pied s'abaisse aussi et maintient le tissu le temps de faire le point.

Donc voilà pour broder, vous vous positionnez où vous voulez et vous y allez trèèèèèèèès doucement (limite vous actionnez le volant à la main) et c'est vous qui bougez le tissu au fur et à mesure. Autant vous dire que les points ne seront pas égaux ! Suivez le tracé de votre dessin. Moi je repasse deux-trois fois par dessus pour que ça fasse un trait plus épais. Par contre j'essaye de piquer mes points un peu en quinconce pour pas faire des "trous" en piquant toujours au même endroit.
S'il y a des éléments à broder séparés sur le dessin (comme les yeux ou autres), vous bougez simplement d'un endroit à un autre, ça vous fera un énorme point que vous couperez à la fin.

A la loupe, la broderie a un aspect un peu "gribouillé"



Certes ce n'est pas aussi lisse et propre qu'une broderie à la brodeuse ou à la main (par une personne douée) mais ça a son charme, un côté un peu artisanal

Voilà le résultat final :





Pour un premier essai de broderie machine, je suis plutôt satisfaite !

qué calor !

4
COMMENTS
(c'est bien comme ça qu'on dit ?? je ne suis pas du tout hispanophone...)

Mon homme me faisait remarquer hier soir quand je me suis plainte d'avoir chaud la nuit que c'était normal vu que je portait mon pantalon de pyjama préféré en coton gratté... Le truc bien moelleux et chaud pour l'hiver, quelle idée par 34°C !!! Des fois je suis un peu bête ok...

Bref me voilà à coudre un short de pyjama à presque minuit. Autant dire que j'ai fait du vite fait.
J'ai utilisé une taie de traversin de récupe dont le tissu est tout doux et le patron du pantalon de pyjama que j'avais fait en le coupant en short avec 10cm de longueur de jambe.


Pardon s'il est un peu chiffonné, mais il a déjà servi !

J'ai même récupéré les ourlets déjà fait de la taie pour faire les ourlets de jambe. C'est pas très académique mais plus rapide.



Un gros élastique bien large de récupe pour la taille. Je ne l'ai pas beaucoup serré pour le confort, du coup ce n'est pas très froncé, j'aurais pu le serrer un peu plus quand même.

Les photos portées ont été réalisées par mes petites assistantes préférées alors le cadrage est comme il est.
coucou Dora !

Voilà en 1h30 c'était torché !

Vêtements d'enfants : créer ses patrons

0
COMMENTS
Je viens d'acheter ce livre de Carla Hegeman Crim : Vêtements d'enfants : créer ses patrons qui est paru récemment aux éditions Eyrolles, il est destiné à des couturières plutôt confirmées car comme son nom l'indique il permet d'apprendre à tracer ses propres patrons pour les vêtements d'enfants.



J'espère que je vais arriver à m'en sortir parce que j'ai pas une énorme expérience non plus, mais bon, avouez que c'est carrément tentant, hein?

Si vous voulez en voir un peu plus, vous pouvez regarder quelques pages de ce livre sur le site d'Eyrolles et sur Amazon mais pour la version anglaise du livre.

Alors attention, ceci n'est pas du tout un livre de couture, ne comptez pas dessus pour vous expliquer comment monter une manche ou faire une braguette ! Il est uniquement orienté conception du patron, pour l'assemblage, vous vous débrouillerez.
Il est "fourni avec" (enfin si on peut dire ça comme ça...) 13 patrons téléchargeables : les patrons de bases (buste, manche) et les patrons-types, de différentes formes de vêtement basiques (style robe trapèze, tunique froncée, pantalon ou jupe basique etc) dans des tailles de 4 à 12 ans. Je suis un peu déçue par ce côté téléchargeable, j'aurais préféré des vrais patrons papier, enfin bon...
Ça peut paraître un peu simpliste de fournir des patrons de bases déjà fait plutôt que de nous apprendre à faire du sur-mesure pour enfant, mais en fait je trouve que c'est pas plus mal : je ne sais pas pour vous mais le vêtement pour enfant chez moi il a vocation à passer à la petite sœur, voire à la petite cousine etc. Donc un truc trop adapté à un seul enfant, je ne veux pas, mais un vêtement taillé comme du prêt à porter classique, je veux bien. Je n'aurais pas du tout ce genre de réflexion pour un adulte qui lui garde ses vêtements rien que pour lui...

Vous y trouverez des trucs utiles comme des tableaux détaillés de toutes les mensurations pour enfants (garçons et filles), des conseils pour ajouter combien d'aisance, ou carrément pour scanner ses propres patrons et les mettre en vente.
Sinon dans la partie patrons proprement dite, vous avez différentes sections : les hauts, les pantalons, les jupes, les robes et les salopettes, et à chaque fois la méthode pour modifier le patron basique qui s'y rapporte pour transformer ici les manches en manches raglans ou rajouter là des plis creux, dessiner le patron d'une capuche, faire une encolure cache-coeur etc.

Il y a des photos pour égayer tout ça (car sinon ce ne sont que des dessins techniques), les vêtement sont très "américains" dans le sens des blogs de coutures américains avec des tissus à motifs hyper colorés et beaucoup de froufrous pour les filles. D'ailleurs c'est des photos de couturières-bloggeuses américaines. Mais ces photos ne sont là qu'à titre d'illustration, on ne va pas vous montrer une photo en vous disant voilà pour avoir ce patron faut faire comme ça.

Bref, je n'ai pas encore eut trop le temps de le lire plus que ça, mais il met bien l'eau à la bouche alors je voulais vous en parler un peu et j'espère que je vous montrerai un joli truc "pondu maison" un de ces 4 :)

Copie à revoir

4
COMMENTS
Sur la liste de fournitures de la rentrée, y'avait marqué "une vieille chemise pour la peinture". Ah. ça tombe mal, j'ai pas de vieille chemise... Bon ben c'est pas grave, j'ai un vieux drap troué qui ira bien ! Le tissu est plutôt grossier, mais comme ça je suis plus sûre que la peinture ne traversera pas trop.
Il faut juste trouver le patron qui va bien. Un truc qui soit facile à enfiler et à fermer. J'ai mis mon dévolu sur le patron de la chemise de nuit du magazine "coudre c'est facile" (Hors-série numéro 3 - spécial enfants).


Le résultat n'est pas bien folichon vu la non-folichonesse du tissu et l'absence totale de fioritures... Oui c'est de la couture purement utilitaire. Mais bientôt y'aura plein de taches de couleur qui égayeront tout ça ! Pour le moment c'est vrai que ça fait un peu biaude moyenne-âgeuse (enfin sauf la couleur... et pis les velcro... et les élastiques aussi...)

De dos :


J'ai pris la taille 120 pour ma miss qui n'en mesure que 113, mais je me suis dit qu'il fallait que ça passe par dessus les vêtements. Résultat en longueur j'ai déjà bien raccourci (c'est vous dire).

Bon je n'ai pas repassé... une blouse, ça ne se repasse pas !

Malheureusement pour le passage par dessus les vêtements, je repasserai... C'est assez étriqué et si ça passe sur un t-shirt, sur un pull d'hiver ça n'ira pas... Et même avec juste un t-shirt, ma poupette a un peu de mal à l'enlever sans se retrouver le bide à l'air à chaque fois, et c'était pas le but qu'elle fasse un strip-tease devant toute sa classe à chaque séance de peinture ! Moralité je suis bonne pour en faire une autre !

Biais maison pour le col (c'est mon premier biais maison). Peut-être pas hyper bien posé mais ça va aller.
(c'est bizarre l'aspect du tissu sur la photo, il n'est pas du tout comme ça en vrai)

Les manches non plus ne sont pas hyper bien montées, y'a des petits plis qui ne sont pas censés être là... (que de petits défauts dans cette blouse !)



J'ai aussi rallongé un peu le bas des manches pour y mettre un élastique dans l'ourlet plutôt que de mettre du biais, histoire de bien protéger les vêtements en dessous.




Un petit bout de ruban pour le bas de la patte, j'ai même pas de jolie étiquette...



J'ai mis du velcro à la place des boutons pour que ça soit plus facile à fermer pour la miss. Mais alors franchement, le velcro... le killer d'aiguille ! Elle est bonne à jeter après ça. J'ai pleins de points sautés et de machis-machas, c'est assez moche. Tant pis.


Je ne sais pas trop ce que je vais faire de cette blouse...

Edit : si vous voulez voir les suites des aventures de cette blouse, allez voir par ici !

Couture Casual Wear Homme

0
COMMENTS
En quête de patrons pour habiller mon cher et tendre, je me suis fait offrir pour mon anniversaire le livre de Christelle Beynetout "Couture Casual Wear Homme" aux éditions Eyrolles



Donc on a 15 patrons de la taille 36 à 46.

mensurations minimums :
tour de poitrine : 94cm
tour de taille : 82cm
tour de hanches : 98cm
mensurations maximum :
TP : 116cm
TT : 104 cm
TH : 118cm

les patrons :
  • t-shirt col rond
  • t-shirt encolure tunisienne
  • t-shirt col V
  • veste sportswear (gilet polaire)
  • pantalon (jean)
  • chemise manches courtes
  • blouson
  • chemises manches longues
  • havresac (besace)
  • bermuda
  • veste souple (non doublée)
  • bas de pyjama
  • caleçon
  • maillot de bain
  • débardeur
Alors les patrons sont effectivement très basiques et beaucoup sont juste des déclinaisons d'un patron de base, par exemple, le patron du t-shirt col rond donne celui col V, le tunisien, le débardeur... le pantalon de pyjama est décliné en caleçon et maillot de bain... etc

Les patrons sont notés pour savoir leur difficulté, même les plus compliqués ont l'air assez simplifiés.
Il y a aussi un petit glossaire à la fin.

Les photos peuvent paraître peu attrayantes, les tissus utilisés sont très passe-partout.

Bref, c'est un livre qui n'a pour prétention que de fournir des patrons basiques pour une garde-robe basique pour des hommes euh, basiques, et je trouve que là-dessus il rempli bien son rôle.

Vous pouvez trouver des exemples de réalisations sur le pinterest de Christelle Beynetout.

Si vous cherchez des choses plus élaborées et que votre homme aime les vêtements plus originaux, allez plutôt voir le livre grain de couture.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...