Tuniques pour petits et grands

0
COMMENTS
Avez-vous pensé à regarder dans votre bibliothèque municipale si on y trouvait des livres de couture ? Eh oui, vous pourriez bien être surpris. Pour ma part j'y ai trouvé le livre "Tuniques pour petits et grands" paru aux éditions hachette, collection Mes carnets de Couture. Auteurs : Cécile de Chatillon, Maude Paray et Pauline de Saint Lager.



Je vous fais une petite présentation vite faite de ce livre si ça vous intéresse, cependant je n'en ai jamais réalisé aucun modèle.

Liste des modèles : (j'ai essayé de vous les décrire du mieux que je peux)
  • * en lin naturel (tunique femme à petites manches courtes, col V, ceinture sous poitrine)
  • * esprit rock (tunique fillette sans manche, ras de cou, plis devant, taille resserrée par un élastique)
  • ** à broderies anglaises (tunique femme à tissu brodé en haut de la poitrine, manches courtes et col fendu)
  • * zébrée (tunique femme manches raglan au coude resserrées par des élastiques, plis "en soleil" tout autour du col)
  • *** à plastron (tunique femme manches courtes, à plastron plissé)
  • * pastilles (tunique femme manche courte, col bateau, ceinture sous poitrine)
  • * Marcel (tunique unisexe enfant sans manches, forme débardeur)
  • ** printanière (tunique femme manches courtes, col à empiècement rond, petites fronces devant)
  • ** robe-tunique (versions femme et fillette, ressemble beaucoup à la précédente mais sans les manches et plus longue)
  • * romantique (tunique femme manches courtes, col V taille empire resserrée par un élastique)
  • *** flashy (tunique femme manches longues, col à empiècement rond, pinces poitrine)
  • * élégante (tunique femme manches ballon longues resserrées par des élastiques au poignets, col rond fendu et pinces poitrine)
  • * little mari (tunique femme et fillette, mancherons, col carré, froncée à la poitrine, présentée non portée)
  • ** Betsy (tunique fillette manches ballon courtes, froncée à la poitrine
  • * petit mousse (tunique enfant unisexe manches longues et col carré)
  • * djellaba (tunique enfant unisexe manches longues, col fendu)
  • *** tunique dos nu (tunique femme manches courtes, pinces poitrine et dos nu retenu par un lien noué)

(désolée la photo n'est pas de très bonne qualité)

Les étoiles représentent la difficulté pour la réalisation :
* = niveau débutante, ** : niveau intermédiaire, *** : couturière plus expérimentée.
Sachant que le niveau *** ne me semble pas non plus insurmontable. Je ne vois pas de grandes difficultés dans tout ces modèles, donc c'est un livre idéal pour les débutantes dans la réalisation de vêtements.

Il y a donc 12 modèles femmes, 7 modèles enfants dont 3 unisexes seulement et le reste pour fille uniquement. Bref, les mamans de garçons ne seront guère comblées...

Pour les tailles adultes, les patrons sont en trois tailles S,M et L :
Cela va du 36:
tour de poitrine de 82/86
tour de taille : 62/66
tour de hanches : 88/92
au 42 :
TP : 94/98
TT : 74/78
TH : 100/104

et pour les enfants, on a les tailles 4, 6 et 8 ans (du 100 au 130cm)

Les patrons en eux-même auraient gagnés à être un peu plus clair : ils ne sont qu'en deux couleurs du coup ce n'est pas toujours très clair. En plus il manque quelques indications du style les milieux au plis, ce qui fait que si on a pas trop l'habitude on peut se demander dans quel sens prendre le patron.

Dernière chose, les valeurs de coutures et d'ourlets sont déjà incluses dans les patrons !

Voilà, je n'ai pas grand choses de plus à dire pour ma part, les explications ont l'air claires, les modèles sont sympas, pas de grosses difficultés, un livre pour une maman couturière et sa fille.

Agrandir ou rétrécir un patron

0
COMMENTS
Les bouquins de couture japonais sont bien jolis, mais souvent y'a pas la taille correspondant à nos formes pulpeuses d'européennes. Donc il faut agrandir le patron, et comme je suis en train d'agrandir un patron de pantalon, j'ai pris quelques photos pour vous faire un tuto.
J'espère que ça vous aidera. Bien sûr ça marche aussi pour agrandir les patrons enfants ou pour les rétrécir si vous faites dans l'autre sens.
  • 1ère étape : Commencez par surligner si besoin la plus grande taille de votre patron (ou la plus petite si vous voulez le rétrécir) pour bien repérer votre modèle. Puis poser dessus votre papier soie ou autre qui vous sert à relever vos patrons. Poser des poids dessus pour pas que ça bouge.
Commencez par reporter les lignes, les points et toutes les marques qui ne bougent pas d'une taille à l'autre, et le droit-fil.
  • 2ème étape : Dans chaque angle du patron, vous allez tracer une droite qui relie tous les angles de toutes les tailles. Marquez d'un point sur la droite chacun des angles. Mesurez ensuite l'espace entre chacun des points et reportez cette distance sur la droite dans le sens de l'agrandissement ou du rétrécissement suivant ce que vous voulez faire.


j'ai repassé la taille modèle en bleu pour que vous voyez mieux. Je m'excuse, je fais ça sur de la nappe en papier du coup c'est pas hyper transparent pour les photos...

Faites ça pour tous les angles qui sont écartés les uns des autres aux différentes tailles du patron.
  • 3ème étape : Tracez une ligne qui relie vos angles en suivant la même forme de courbe que votre taille-modèle et en respectant l'écartement-type entre chaque taille.
C'est à dire que si vos tailles sont écartées régulièrement de 5mm, par exemple, votre nouvelle taille sera elle-aussi écartée de 5mm. Vous pouvez vous aidez en reportant des points à 5mm de temps en temps et les relier.
Par contre, si l'écartement n'est pas égal : par exemple si toutes les lignes de tailles se rejoignent en un même point, il faut tracer une ligne en diminuant petit à petit l'écartement par rapport au modèle et tombez vous aussi au même point. Là encore, vous pouvez reporter des points pour vous aidez, mais en mesurant l'écartement nécessaire à chaque fois.



là aussi j'ai repassé la taille modèle en bleu. Pardon si  ce n'est pas très droit, j'ai fais ça à main levé à la souris... J'avais déjà effacé les lignes de construction par contre.
(Tiens, je m'aperçois que j'ai oublié de noter l'emplacement d'un passant, oups)

Bref vous l'avez compris, il faut reporter le même genre de courbe que sur les autres tailles. Moi je commence par crayonner une ligne un peu grossière que je reprend ensuite pour la lisser et je gomme toutes les imperfections de mon tracé.
  • 4ème étape : Reportez enfin les diverses marques et repères de couture, toujours en respectant l'écartement que vous mesurez entre chacune des taille et ce pour chaque marque.[/list]
En dernier, vous n'avez plus qu'à gommer les lignes de construction (les diagonales dans les angles) et votre patron est prêt !

Blouses Jupes et Pantalons

0
COMMENTS
Je viens d'acheter "Blouses, jupes et pantalons" de Keiko Nonaka et Yoko Sugiyama. Collection carnet de styles chez Dessain et Tolra.
Je n'ai pas encore eut le temps de coudre quoi que ce soit, mais je viens quand même vous présenter ce livre parce qu'il n'est pas comme les autres livres de patrons japonais  ^^



C'est un livre qui propose 12 modèles de base : 6 hauts, 3 jupes et 3 pantalons. Vous trouverez les patrons de ces modèles sur une seule planche de patrons, et malheureusement en monochrome, ce qui fait que c'est assez confus à lire.

Les tailles vont du S au L :
pour la taille S : stature 156
Tour de poitrine (TP) : 79
tour de taille (TT) : 60
tour de hanches (TH) : 86
et pour la taille L : stature 168
TP : 91
TT : 72
TH : 98

Ensuite, et c'est là que ça devient intéressant : le bouquin vous propose de modifier vous-même les patrons de base pour arriver à des variantes, ce qui fait qu'en tout on a 36 variantes. Attention, il n'y a pas de patron déjà tout tracé des variantes, ils vous donnent un schéma coté et vous vous dépatouillez toute seule comme une grande (enfin, ils expliquent quand même comment faire, hein)

Les patrons de base sont les suivants :



  • blouse à col droit
  • chemisier
  • blouse évasée
  • tunique poncho
  • blouse à bord-côtes
  • blouse sans manches
  • jupe droite ajustée
  • jupe portefeuille
  • jupe froncée
  • pantalon ample
  • pantalon droit ajusté
  • pantalon cigarette
Dans la première partie du livre on a la présentation de chaque ensemble de base haut + bas avec toutes les transformations qu'on peut faire.
voilà un exemple pour la première silhouette :


Et dans les pages suivantes, les fameux schémas cotés pour retracer soi-même les patrons des variantes.
exemple :


Les modèles sont présentés sous forme de dessins uniquement (la collection ne s'appelle pas carnet de stylisme pour rien...) avec des photos de différents échantillons de tissus comme exemples.

Dans la deuxième partie du livre, on a les explications de couture, une à deux pages pour chacun des 36 modèles en tout. C'est relativement sommaire (ce livre ne s'adresse pas à des grandes débutantes en couture), cependant il y a des précisions plus poussées pour les parties les plus difficiles, celles qui se dépatouillent pas trop mal en couture s'en sortiront.

En résumé : un bouquin que je trouve intéressant car il apporte un peu de challenge en vous proposant de modifier les patrons de base. Tout ne vous est pas donné tout cuit dans le bec, on doit faire un peu sa propre tambouille. Ça reste très guidé comme transformations, mais je trouve que ça permet d'avoir une première approche de la transformation de patron et de comment ça marche le patronage et tout ça. Un bouquin qui donc permet d'apprendre (enfin, je l'espère, vu que je ne l'ai pas encore expérimenté...) et de franchir une marche vers le but ultime : faire son propre patron !

Autres choses que j'aime bien, à propos des patrons eux-mêmes : c'est de la vraie fringue de japonaise !! rien à voir avec les robes et tuniques toutes amples et droites qu'on voit dans d'autres livres de couture japonais pour femme. Ici bienvenue dans la mode asiatique que les japonaises (enfin aussi les coréennes, les chinoises urbaines etc) portent vraiment in real life pour aller bosser ou pour sortir : à savoir des trucs très girly : si vous voulez des pinces, des plis, des volants et autres froufrous, vous allez êtes servies. Et si vous n'aimez pas trop, il y a quand même des choses plus simples et sobres (pantalons, jupes et chemisiers basiques), ou vous pouvez simplement ne pas ajouter toutes les fronces et fanfreluches qu'on vous propose, puisque c'est vous qui dessinez le patron  ^^  Par contre, vous ne trouverez pas de décolletés très profonds, les asiatiques étant très pudiques à ce niveau.

3ème truc que j'aime bien, c'est les dessins style manga  :) bon ok, j'avoue qu'une photo porté en vrai, ça aurait été bien quand même pour mieux se rendre compte de ce que ça donne

Et un truc que j'aime pas : les tailles... il me faudrait un XL  :,(  après je me dis que puisqu'on nous apprend à transformer, pourquoi ne pas commencer par apprendre à agrandir un des patrons de base ? (bon, là, par contre, ils n'expliquent pas comment faire)

si vous voulez d'autres photos des modèles "variantes", n'hésitez pas à me demander.

C'est le printemps !

7
COMMENTS
Oui je sais ça fait déjà un petit bout de temps !


Comme ma grande fille voulait une robe à manches courtes, je me suis dit que pour le printemps, c'était l'idéal ! Elle n'a que des robes à fines bretelles et donc ça faisait encore trop estival pour être porté.
Par ailleurs, j'ai récupéré pleins de draps d'une dame qui se débarrassait (merci donnons.org) et parmi ces draps, une jolie taie d'oreiller à froufrous :



Voilà un tissu des plus approprié pour le printemps, il ne restait plus qu'à trouver  LE patron où je puisse coudre une robe à manche courtes en taille 6 ans dans si peu de tissu.... J'ai presque trouvé dans le magazine Ottobre. Presque seulement, car j'ai commencé à couper le bas et là, pas de bol, je n'avais plus assez de tissu pour couper le haut du patron (ben oui, j'avais oublié de prendre en compte les ourlets et marges de couture...). Je suis un peu déçue, depuis le temps que je veux faire un patron de ce magazine, à chaque fois je dois abandonner pour diverses raisons.

Bref, j'ai changé de cap et la robe a dû se transformer en jupe. Comme j'avais aussi du coton jaune poussin qui se mariait bien avec et qu'on m'avait donné aussi, j'ai fait la même jupe que celle là mais en version sans ruban fronceur (modèle r du livre basiques pour petites filles) en taille 110.



Au moins c'est pas une jupe qui m'aura couté cher : juste le prix du fil !


Modèle toujours aussi ample, mais l'effet est encore amplifié sur les petites filles unijambistes comme vous le voyez.




Et puis dans le genre super facile et vite cousu, on ne peut guère faire mieux.

En plus, ce qu'il y a de bien avec les jupes, c'est que finalement, la petite sœur aussi peut les mettre !



Expliquez-moi pourquoi avec elle les photos sont toujours floues ??

Ourlets invisibles à la machine

0
COMMENTS
Voici la technique pour faire les ourlets invisibles à la machine, c'est une retoucheuse qui m'avait expliqué comment faire y'a bien longtemps car elle avait trop de boulot et ne voulait pas faire les miens (enfin, ceux de mon mari... J'espère que mon petit tuto est clair, à défaut d'avoir de beaux schémas explicatifs.

D'abord, pantalon à l'envers, marquez le pli et épingler le bas du pantalon à la hauteur voulue. (Vous aurez bien sûr coupé et surfilé le surplus de tissu en laissant une bonne marge, dans la confection ils laissent 4cm)


Ensuite vous allez rentrer le bas du pantalon à l'intérieur comme sur la photo :


et là je remets mes épingles bien comme il faut pour mettre le tissu bien tendu. Voilà ce que ça donne une fois plié :


Le point de la machine à utiliser c'est celui qui fait _/\_/\_/\_ dans le bon sens pour que la pointe du triangle aille venir mordre le tissu juste au niveau de la pliure. Je vous ai fait un joli schéma :



Le point se fait donc à 99% sur la marge de couture. Il faut mettre le pied de biche avec juste un tout petit peu du pli qui dépasse à l'intérieur

(pardon, mes talents de dessin assisté par ordinateur sont très limités... )


Vous pouvez aussi utiliser un pied pour ourlet invisibles, c'est plus facile, cependant ce n'est pas indispensable. Voilà la bête :



Il a une partie plastique avec une mollette sur le côté pour régler l'écartement.
La "dent" au bout de la partie plastique doit aller en dessous du pli du tissu, mais sinon la façon de faire est exactement la même que ce soit avec le pied universel ou avec le pied spécial ourlets invisible. Il faut juste faire attention aux passage des coutures côtés qui sont délicates (la "dent" ayant tendance à se prendre dans les marges de couture)



Il faut trouver le bon réglage d'écartement de la partie plastique pour que le point se fasse juste au bord du pli.

Voilà le résultat à l'intérieur une fois cousu (je vous ais remis les photos d'un autre pantalon où c'est mieux fait quand même) :



et sur l'endroit du pantalon, on ne voit rien du tout ou presque si le fil est bien ton sur ton  ^^



Là le tissu n'était pas repassé pour la photo, mais je dois dire qu'après repassage, la  marque a eut du mal à partir... il faut dire que le lin marque facilement. La prochaine fois je ne ferais que des ourlets machines sur des pantalons en synthétique. Pour le lin, il vaut mieux faire un ourlet à la main.

Basiques pour petites filles

0
COMMENTS
Je viens de m'apercevoir que je ne vous ais pas donné mon avis sur ce livre qui pourtant commence à être bien usé chez moi  ^^
Donc c'est le livre de.... (ouhlà c'est dur de trouver l'auteure !! écrit en tout petit à la fin et puis c'est tout... bonjour la reconnaissance !) Yuki Araki  :)  collection mes carnets de couture chez Hachette.



c'est marqué 25 modèles et c'est pour petites filles uniquement en 4 tailles de 90cm à 120cm (soit à peu près de 2 à 7-8 ans max suivants vos princesses), et 2 versions pour femme en tailles M et L (pas de tableau de mesures, malheureusement)
  • haut à bretelle
  • jupe évasée violette
  • jupe superposée (variation du modèle r)
  • blouse à encolure carrée (+ patron femme) (variation du modèle t)
  • blouse boutonnée
  • jupe évasée fleurie (c'est exactement la même que b...)
  • tunique à col droit
  • pantacourt
  • robe sans manches
  • caleçon mi-long (variation de n)
  • tunique chocolat (variation du modèle e) (+ patron femme)
  • parka en coton
  • robe à jupette (variation du modèle a)
  • leggings
  • robe à col droit
  • pochette
  • blouse chic
  • petite jupe noire
  • blouson à manches courtes
  • robe à encolure carrée
  • haut à bretelles fleuri (le même que a !)
  • chapeau cloche


les modèles i, g et o et puis l et s se ressemblent aussi beaucoup, d'ailleurs certaines parties sont les mêmes sur la planche de patron. Ce qui veut dire que vous pouvez combiner et changer la longueur des manches par exemple ou d'autres petits détails d'un patron à l'autre.
Donc y'a pas mal de patrons qui se recoupent, ça ne fait pas vraiment 25 modèles, surtout quand on voit que la différence tient parfois juste au choix du tissu... mais ne soyons pas trop difficiles : il y a un peu de tout pour combler vos jolies petites filles, les vêtements sont mignons et bien présentés. Ce sont des vêtement d'été. Il manque peut-être juste un pantalon, et pour la parka, ils disent que la capuche est "décorative", je ne vois pas trop l’intérêt, ils auraient pu nous mettre une capuche fonctionnelle, ça n'aurait pas été beaucoup plus compliqué je pense. Ah et puis il manque un peu un modèle de jupe/robe un peu plus ample pour les filles qui aiment faire tourner leur jupes  ;) voilà pour les petits points négatifs.

Les modèles vont du très simple et parfaits pour débuter, comme les jupes qui sont simplissimes, à des modèles plus évolués avec col par exemple. Bref, un livre parfait pour débuter et progresser.
Les explications sont bien détaillées sur plusieurs pages et les schémas pas à pas, c'est vraiment bien expliqué. La planche de patron est imprimée en deux couleurs, c'est assez clair et aéré.

En gros un des livres incontournables pour les mamans couturières ou toutes celles qui veulent coudre pour des petites filles, personnellement je recommande. D'ailleurs vous avez déjà pu voir plusieurs réalisations sur ce blog...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...