Jupette fleurie

2
COMMENTS
Une petite jupe tiré du livre "basiques pour petites filles", modèle f en taille 90 bien que ma p'tite Lily mesure 98 cm, mais j'ai trouvé que la jupe faisais trop longue à mon goût sur les photos du livre et les réalisations déjà vues sur le net. Et comme de toute façon elle n'est pas bien grosse... (la fille, pas la jupe).

Tissu "Ring a Roses" de Gütermann, acheté sur Tissu.net, mais en fait il est moins cher chez Rascol si ça vous intéresse.

Les seules "difficultés" de ce modèle, c'est les plis et... la triplure thermocollante, parce que justement, faut pas en mettre. Ben oui, ils commencent par dire de thermocoller la triplure sur la parementure, sauf qu'il n'y a pas de parmenture ! Du coup sur le moment je l'ai thermocollé sur la pièce du haut, et là je m'aperçoit, 1. que c'est beaucoup trop rigide (j'ai utilisé de la Vlieseline H250), 2. que l'intissé se retrouve à même la peau donc ce n'est pas normal.
Conclusion après quelques agitations de neurones: il n'y a pas besoin de triplure (d'ailleurs elle n'est pas prévue dans les fournitures). Ils ont dû laisser la phrase à cause d'un copier coller malheureux, je ne sais pas. Et puis si y'avait une triplure, y'aurait eut une doublure d'abord, non ? soyons logique...

Pour les plis, il faut les marquer du côté où ils seront.... C'est à dire que là les surplus du tissu sont à l'intérieur, donc il faut faire les marque sur le tissu du côté interne, soit sur l'envers du tissu. C'est bête à dire mais je ne sais jamais dans quel sens marquer le tissu, résultat je me retrouve à les refaire par transparence sur la vitre. Si vous voyez quelqu'un mettre du tissu sur le carreau de sa fenêtre et trafiquer je ne sais quoi derrière, vous saurez que vous êtes devant chez moi.
Si on plie bien sur le trait du milieu, normalement les deux autres traits se recouvrent bien (je vérifie par transparence), j'épingle à la perpendiculaire et je couds sur la ligne. Je mets une aiguille juste à la fin pour bien marquer où m'arrêter exactement.
Depuis mes mésaventures avec la craie de tailleur, j'utilise un stylo "Frixion" pour marquer mon tissu, vous savez les stylos que quand on frotte ça s'efface. Bon là faut juste faire attention de pas repasser avant d'avoir fini sinon ben pouf, plus de traits. Je marque les plis juste avec l'ongle avant de coudre.

J'ai fait une bêtise, je n'ai ajouté qu'un demi pouce (oui je couds en pouces, ma machine étant graduée en pouces) de surplus de couture normal dans le bas de la jupe. J'ai oublié qu'il fallait rajouter 2 cm (en fait plutôt 1 pouce pour moi) encore en plus pour l'ourlet. Du coup la jupe est raccourcie de 2cm par rapport à la taille normale (oui, parce que du coup, j'ai fait un ourlet de 2cm, vous suivez, là, dans le fond ?? Heureusement que j'ai une règle graduée à la fois en pouces et en centimètres... je la garde bien précieusement celle-là), mais ce n'est pas plus mal car elle tombe finalement très bien juste au niveau du genou.

C'est une jupe vraiment vite cousue, les plis donnent du volume. C'est dommage qu'il n'y ai pas de poche, on pourrait à la rigueur en faire une prise dans la couture de côté. Mais de toute façon pour mes minettes, les petits sacs assortis sont prévus. Le seul truc que je regrette vraiment dans mon ouvrage, c'est les coutures surjetées à la machine, à l'intérieur, c'est pas très joli ni très doux au toucher. Oui bon ok, j'avoue, je rêve d'une surjeteuse... Là, j'ai un peu regretté de ne pas avoir de parementure justement pour cacher tous ces fils, notamment au niveau des empiècement en haut parce que c'est plus près du corps et que donc j'ai un peu peur que ça ne soit pas très confortable sur la peau. Si je refait cette jupe je pense que je couperai deux fois les pièces du haut pour doubler l'intérieur à ce niveau.
Sinon je n'ai finalement utilisé que 40cm de tissu (de 145cm de large), contrairement au 60 demandés (mais sur 110 de large).




Détail des plis


Voilà ce que je n'aime pas, tous ces zig-zags à l'intérieur, ça gratte mon œil (pour la peau en fait je ne sais pas, vu que je ne rentre pas dedans, mais la miss Tinguette ne s'en est pas plaint)
On voit l'ouverture pour passer l'élastique dans la ceinture sur le côté, même pas besoin d'être fermée. J'ai bien aimé l'idée de surpiquer l'ouverture pour avoir moins de mal à ressortir l'élastique (car sinon il se prend dans les rebords du tissu) par contre je n'ai pas été assez précise et ma surpiqure dépasse un peu sur l'endroit, enfin ce n'est pas très grave, c'est pas comme si les gens auront le nez dessus...

Photos portées, pardon pour la qualité pourrave mais à 19h le soir c'est pas top (surtout devant mon rideau à grosses fleurs rouges...).

côté face


côté pile (trop contente de montrer ses fesses, celle-là !!)


En lumière un peu plus naturelle, même si ça reste flou... (faut que j'arrête de prendre les photos juste avec mon téléphone)




La prochaine étape c'est la jupe de la Violette, mais là, petit changement de programme. Le tissu rose que j'ai acheté s'est révélé bien fin et transparent pour la jupe initialement prévue, malgré que j'avais demandé des échantillons avant... Donc je vais plutôt faire la jupe du modèle c de ce livre, où il y a superposition de deux tissus : je mettrai ce tissu fleuri en dessous et le rose léger au dessus.



Les filles seront parfaitement assorties sans être identiques, c'est-y pas classe, ça ??

Petits et grands projets

4
COMMENTS
Nous avons été invités au mariage d'un cousin et les filles sont absolument ravies et impatientes d'y aller (c'est leur premier mariage). Bien évidemment ça me fait un bon prétexte pour leur coudre de jolies petites choses (et peut-être pour moi aussi... par contre je ne m'aventurerai pas dans le costume pour l'homme de la maison). La date limite de mon "défi couture spécial mariage" ultra personnel est fixé au 10 mai. Euh, non, au 9 mai.

Ce qui tombe bien, c'est que le père Noël m'a apporté des livres de couture, à commencer par Basiques pour petites filles de Yuki Araki


Du coup la grande miss m'a commandé le chemisier modèle q :

 

et bien qu'elle trouve la jupe noire qui va avec so chic comme on dit, je lui ai suggéré quelque chose d'un peu plus printanier, du coup on est tombées d'accord sur un modèle tiré de L'encyclopédie de la couture :


J'aime bien les petits plis un coup tournés vers le haut, un coup vers le bas.
La photo n'est pas terrible (qui a dit comme d'habitude ??), mais en fait il y a des petites broderies de fleurs sur les plis, va falloir que je fasse ça à la main...

Quand à numéro 2, elle veut la tenue suivante, toujours du livre basiques pour petites filles (ben oui, je n'ai pas -encore- 36 livres de couture) :


la jupe modèle f et blouse modèle e.

Donc voilà, les jupes ne devraient pas être trop compliquées à faire, pour les chemisiers, ça va être un peu plus coton (ah ah le super jeu de mot... pardonnez-moi, il est tard). Mais bon c'est l'occasion d'apprendre à mettre de la triplure et tout !

Comme je me méfie que les poulettes n'arrivent pas à visualiser les modèles avec d'autres tissus, je vais reprendre des tissus très approchant pour ne pas qu'elles soient déçues. D'ailleurs j'attends mes échantillons...

En attendant, j'ai commencer à décalquer tout ça. Ils auraient d'ailleurs pu mettre un peu plus de couleur que juste rouge et noir sur la planche de patrons, quand on voit le nombre de modèles qui sont casés dessus !

 
juste un tout petit aperçu

 Alors là, attention, parce que pour faire simple, il faut que je décalque la taille 100 (pour une demoiselle qui mesure 98cm), mais en suivant les côtés sur la taille 90 (histoire que poulette gringalette), et en prenant l'encolure taille 120 pour qu'elle soit moins décolletée. Heureusement les traits s'entrecroisent ce qui permet de passer d'une taille à l'autre assez facilement. Attention petit piège inside, le patron de la parementure de col n'est pas séparée du haut devant/dos, comme ça c'est  plus simple (pour qui, ça par contre je ne sais pas). Il ne faut donc pas se tromper pour s'avoir où s'arrête le patron de l'un ou l'autre. Par exemple la partie marquée "parementure" ne fait pas partie du patron de la parmenture de col, ben oui, c'est une autre parmenture, celle de la patte de boutonnage... qui va donc sur le patron haut devant.
Bon, ok, j'ai dû m'y reprendre à trois fois pour décalquer correctement cette partie.

En passant, je remercie chaleureusement les maîtresses des écoles maternelles de persister dans le cadeau de Noël/fête des mère utile : à savoir le beau presse-papier caillou décoré. Les mamans couturières vous remercient de votre participation active à l'élaboration de la garde-robe de leurs mouflets.
Très utile pour pas que le papier de soie ne se décale discrétement pendant le décalquage.

Voilà, j'y ai passé quelques heures mais ça y'est mon patron e est décalqué pour la taille 100, avec les côtés ramenés à 90, l'encolure devant à 120, boutonnières à 120 aussi (bah, oui, vu que l'encolure est remontée, ça a décalé les boutonnières), et ne pas se tromper, l'encolure derrière par contre reste à 100. (je sais, je me répète mais ceci était un petit résumé pour ma pomme).

Décalqué aussi le patron de la jupe qui va avec, tout en 90 car je la trouve trop longue. Il ne me reste qu'à prendre les mesures de la Violette (ça devrait être plus facile que pour l'asticot qui lui tient lieu de petite sœur.........) et à trouver les bonnes lignes du patron de son chemisier.

Avec un peu de chance, je leur ferait peut-être aussi le chapeau, modèle toujours tiré du même livre.

La suite à quand j'aurais le tissu !

Petite robe d'été

13
COMMENTS
Ben oui, c'est la saison !! Quoi, vous ne saviez pas !!

Bon en fait d'accord, c'est la little miss qui me réclamait à cors et à cris - mais pour le coup je dirais plutôt à corp et à cris, car elle est plus du genre à se rouler par terre qu'à se lancer dans l'apprentissage du cor de chasse (quoique), m'enfin bon, c'est une autre histoire - une robe dans un joli tissu qu'elle n'arrêtait pas de me sortir à tout bout de champ de sa boîte (quelle idée aussi de ranger son tissu à portée de petites menottes !). Pensez donc, un tissu ROSE (ouiiii encore du rose...). Tout à fait charmant, un genre de seersucker, très léger donc parfait pour l'été. Du coup, vous l'avez compris, la perspective de re-ranger ce coupon incessament et quotidiennement jusqu'au printemps prochain m'a fait envisager la réalisation immédiate de la dite robe.
Et là, problème.
Malheur, dirais-je même ! Le coupon est tout petit... pour un haut ça aurait pu aller, mais pour une robe... une robe fourreau à 3 ans, ça le fait ?
Heureusement, il me restait encore un bout de mon tissu à petites fleurs roses que j'avais déjà utilisé ici et et qui se trouve être parfaitement assorti. Faut juste trouver un moyen d'assembler les deux tissus joliment.
Et là germe en moi l'embryon d'une... styliste !! (note pour ma maman : non non, je ne suis pas enceinte !)
Je me suis donc saisi d'un joli dessin de petite fille à habiller trouvé sur le net que j'ai un peu modifié histoire de gommer le maillot de bain et les couettes pour que ça ressemble un peu plus à ma poulette. et j'ai vaguement dessiné mon idée : le tissu à fleur devant, et le tissu uni derrière, mais qui revient un peu sur le devant par les côtés. Des petits plis devant sur la hauteur de la poitrine et des fronces élastiquées derrières. J'ai dû rajouter aussi une bande de seersucker sur le devant en haut car j'avais bêtement coupé mon tissu à fleur à la même hauteur, alors que le seersucker a une lisière que je comptais bien laisser intacte pour que ça fronce mieux.... est-ce que vous me suivez toujours ???
Bon un dessin vaut mieux que mille discours : ici mon croquis en noir et blanc


et là amoureusement colorié à 4 mains :

 

Vous pouvez apercevoir en passant que les filles ont trouvé l'idée des petites filles à habiller super méga géniale, alors si vous faites comme moi, préparez vous à en imprimer des tonnes. L'ainée m'invente désormais moultes robes z'et jupes gaies et colorées.

Bon, c'est bien beau de dessiner, mais côté couture, ça a donné quoi ?

Ben je dois dire que ça a donné des plis pas droits devant.... il faut dire pour ma décharge que je trace les traits de couture sur l'envers car j'ai déjà eut des problème de traits qui ne partent pas (maudites craies de tailleur bleues stupides !) et du coup ben j'ai dévié...

Vous ne voyez rien ? Bon ben tant mieux...

Par derrière j'ai cousu 9 rangées de fil élastique. J'aurais peut-être pu en faire plus. C'est juste que mon fil avait cassé à ce moment là... oui je suis flemmarde.




Le problème c'est qu'elle est un peu longue pour la petite, mais comme d'habitude avec les tissus mignons, je n'ai pas du tout envie de couper... résultat ça va mieux à la grande :


 Pauvre petite poussinette, voilà une robe qui lui passe sous le nez !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...